Matteo PEPE-ESPERT
Praticien en énergétique chinoise
Paris 11

QI GONG / EXERCICES PHYSIQUES POUR PRÉSERVER LA SANTÉ

Qi Gong à Paris 11

POURQUOI LE QI GONG ?

Comment faire pour s’ancrer, se recentrer ou pour « respirer » tout simplement ?

Les magazines féminins — et depuis peu également les masculins — nous parlent de présence à soi, de résilience, de temps pour soi, de méditation. Mais en même temps, ils vantent les montres connectées qui conduisent à l’exact effet inverse : la saturation de l’instant présent par des sollicitations futiles et incessantes. L’un des bénéfices essentiels de la pratique du Qi Gong et des arts martiaux chinois est qu’elle vous apprend à vous recentrer et à reprendre la maîtrise de l’instant présent.

Le Qi Gong est intrinsèquement lié à la médecine traditionnelle chinoise. Les exercices stimulent les méridiens du corps et agissent sur des zones faibles pour renforcer la santé et le système immunitaire.

Si vous avez tout essayé en ce qui concerne la médecine traditionnelle mais vous continuez à souffrir quand même, je peux vous être utile. Il arrive que la libération de nos potentiels bute sur quelque chose de plus résistant, plus ancien. Les techniques de Qi Gong sont au service des personnes voulant optimiser ou retrouver leur santé par des moyens naturels de bon sens.

Je serai ravi de vous rencontrer et d'échanger avec vous. Vous pouvez aussi retrouver beaucoup de formations gratuites sur mon groupe Facebook, ou sur Podia !

QI GONG ET ARTS MARTIAUX CHINOIS

  • Quelles sont les différences entre Qi Gong et Taiji Quan ?

En réalité, la différence est parfois ténue, certains styles de Qi Gong (comme le Daoyin Yangsheng Gong par exemple) ont des enchaînements qui sont un mélange de Taiji et de Qi Gong. En Taiji on pratiquera en mémorisant des enchaînements lents et continus pour intégrer principalement les notions d’axe, de racine et d’espace. En Qi Gong, on pratiquera en mémorisant des enchaînements qui favorisent la circulation de l’énergie en fonction des organes ou des différents méridiens d’acupuncture. Aussi bien en Taiji qu’en Qi Gong on parlera de respiration et de concentration. 

  • Quelles sont les différences entre le Kung Fu et le Taiji Quan ?

Classiquement, le Kung Fu fait partie des arts martiaux externes, alors que le Taiji Quan est considéré comme un art martial interne. Si à l’origine la finalité de ces deux pratiques était la maîtrise du corps pour le combat, leur approche et leur enseignement sont différents. En Kung Fu, les pratiquants s’entraînent à fortifier leurs corps pour le rendre puissant, rapide, tonique et souple. En Taiji Quan, le corps commence par apprendre à se relâcher, se détendre, s’enraciner, et les pratiquants travaillent avec lenteur et calme tout en cherchant la tonicité.

  • Peut-on pratiquer en même temps le Kung Fu, le Taiji Quan et le Qi Gong ?

Oui, car le Kung Fu et le Taiji Quan sont des arts martiaux chinois complémentaires, le premier est dit « externe » et le second « interne ». Tous deux vont dans la même direction, mais empruntent des chemins différents. Un pratiquant de Kung Fu pourra se mettre au Taiji Quan pour travailler son enracinement, prendre conscience de son espace et de son axe. Le pratiquant de Taiji Quan pourra suivre des cours de Kung Fu afin de travailler son souffle et son endurance à l’effort, mettre des techniques en application, et travailler sa tonicité et sa rapidité. Par ailleurs, si le Qi Gong n’est pas un art martial, il est totalement approprié pour soulager le corps après un entraînement intensif et évacuer les tensions, ou pour le préparer au contraire à l’effort et le tonifier. Ces trois pratiques ne sont donc pas du tout incompatibles et forment un « tout » équilibré. »

DAOYIN YANGSHEN GONG : LE QI GONG POUR PRESERVER LA SANTE

Elève direct du professeur de Daoyin Yangsheng Gong, Zhang Guang De

Avec plusieurs dizaines de voyages en Chine, j’ai obtenu le 5e Duan de l’Université des sports de Pékin.

En parallèle, je suis depuis 1993 l’élève direct en Qi Gong du professeur Zhang Guang De, considéré en Chine comme un « Trésor vivant » pour son travail de création d’une forme moderne de Qi Gong, le Daoyin Yangsheng Gong.

Aujourd’hui, plus de 5 millions de personnes pratiquent ce Qi Gong constitué d’une série d’exercices physiques, respiratoires et psychiques basés sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise.

En 2007, lors d’une cérémonie d’initiation, je suis devenu l’un des élèves les plus proches du Prof. Zhang Guang De.

Je suis diplômé du centre de Daoyin Yangsheng Gong de Pékin, et également de la fédération européenne de Qi Gong depuis une vingtaine d’années.

Je suis directeur pédagogique de l’Académie Parisienne d’Arts Martiaux Chinois et de Daoyin Qi Gong, ainsi que de l’École Phénix & Dragon.

J’assure une formation destinée aux personnes désirant enseigner et passer les diplômes fédéraux et nationaux en Qi Gong, Taiji Quan et Kung Fu.

J’ai, depuis 25 ans, animé et organisé de très nombreux stages d’arts martiaux chinois et de Qi Gong en Italie, Espagne, Norvège, Mongolie, Niger, et en Chine. 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion